Partagez | .
 

 [Hall] Deux Mondes opposés | Pv Kagome Aone

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Akamitsu Nitsima
Exorciste
Exorciste
avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 06/07/2012
Age : 24
Localisation : Trouve-moi.

Feuille de personnage
Niveau : 5
Vie:
2000/2000  (2000/2000)
Xp:
360/1000  (360/1000)

MessageSujet: [Hall] Deux Mondes opposés | Pv Kagome Aone   Sam 4 Aoû - 20:31



Couloir Silencieux & Rencontre Nocturne
Kagome Aone & Akamitsu Nitsima



>
Être exilé. Seul. Abandonné de tous. Pourtant, ce choix, je l’ai fait de moi-même. Prendre la solitude comme seule compagne. Perdre chaque lien pour une cause. Cette décision, beaucoup la craignaient. Comme une pierre au fond de l’estomac, une charge sur le cœur, personne ne pouvait s’y résoudre avec joie. Pourtant, certains acceptent pour une cause, un but qui importe plus que leur propre existence. Tout comme moi. J’ai décidé de défendre une Humanité qui ne connaît pas ma vie, qui ne sait même pas que je peux exister. J’ai longtemps travaillé à éradiquer l’un de leurs défauts avant d’être pris de pitié. De compassion pour cette race imparfaite. Souvent même, priait-elle vainement une amélioration de son propre genre, comme si elle cherchait à atteindre l’état d’Ange. A atteindre une perfection que seuls nous, nous pouvions prétendre. Sans pour autant nous permettre de nous prendre pour notre Père. Dieu nous avait créés à son image et son égal, mais nous n’étions pas ce dernier. Seul Lucifer, son Frère, avait cru à cette pensée. Il en était devenu un Déchu. Devais-je me dire que je ressemblais à ce dernier ? Cette pensée m’attristait. Je n’étais pas Démon, pas plus que Lucifer. Mais aux yeux de ma hiérarchie, je devenais un Déchu, un Exilé n’ayant pas approuvé certaines directives. Mais ils ne savaient pas que Père m’y avait poussé, avait accepté mon choix.

Au milieu de cette foule immense, au milieu de ces êtres humains, mes ailes étaient soigneusement repliées. Même rentrées au sein même de ma peau. Ce fut un sacrifice et chaque fois que je décidais de me montrer sous cette forme, la douleur se faisait ressentir. Mais comme tout ce qui pouvait m’arriver depuis quelques temps, c’étaient là les causes de mes décisions. Ce n’étaient que des conséquences. Si j’étais abandonné, c’est parce que j’avais pris le parti de l’Humanité. Si je souffrais de mes ailes, c’était là le fait de mon anonymat. Les fourreaux de mes lames me laissaient quelques bleus sur la jambe. Personne ne remarquait rien. Personne ne se doutait même de la présence d’un Ange au sein de cette troupe humaine. M’arrêtant sur le trottoir, attendant qu’un autre feu se change pour autoriser les piétons à marcher sur la route, j’observais cette foule innocente qui ne savait pas. Elle ne connaissait pas les enjeux. Elle ne présumait même pas du combat qui aurait bientôt lieu et qui avait déjà lieu en quelques parties.

Prenant une ruelle, ainsi que le trousseau de clef à ma ceinture, j’ouvris le passage en direction de l’Académie. Un site magiquement protégé. J’appartenais à l’Ordre des Exorcistes et plus spécifiquement un Chevalier. Un être maniant l’art des armes blanches. J’avais, par ma naissance divine, la capacité de maîtriser certains éléments. Ainsi, à peine arrivé sur Assiah, avais-je décidé d’intégrer cet Ordre. Autant pour protéger l’Humanité de sa destruction. Ils avaient deux ennemis. Les Démons de Satan. De l’autre, mes Frères. Et dans un acte de compassion, j’avais décidé de devenir un Gardien. Un Protecteur. Me faisant passer pour un être humain, chacun croyait encore à cette supercherie.

Le Hall était vide. Minuit était passé depuis quelques minutes et personne n’avait une quelconque autorisation pour sortir des appartements, sinon les Exorcistes confirmés. Mes pas résonnèrent dans la grande salle au plafond haut. Derrière moi, ce fit entendre un soupir. Comme si une personne ne s’attendait pas à ma présence. Une personne dérangée. Déposant lentement une main sur l’une des gardes, restant sur mes gardes, je me tournai vers la silhouette. Dans la pénombre, elle m’était inconnue et indescriptible. Plissant le regard, laissant le silence comme seule réponse à cet interlocuteur inconnu. Finalement, je le rompis sur un ton des plus glacials. Presque cassant. J’étais là dérangé dans ma propre exploration.

« _ Puis-je t’aider … Inconnu ? »




________________________________

Ma couleur : #800080



Dernière édition par Akamitsu Nitsima le Dim 5 Aoû - 15:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kagome Aone
Déchu
Déchu
avatar

Messages : 255
Date d'inscription : 26/06/2012
Age : 21
Localisation : France

Feuille de personnage
Niveau : 5
Vie:
2000/2000  (2000/2000)
Xp:
920/1000  (920/1000)

MessageSujet: Re: [Hall] Deux Mondes opposés | Pv Kagome Aone   Dim 5 Aoû - 13:28




Cela fait maintenant 3 ans que j’ai intégrée l’Académie de la croix vraies, sous ordre du maitre des ténèbres Satan. Ma présence devait être du a une simple missions mais toute mes motivations on changés. Ma première année ici fut difficile, rejeter à cause de ma race, et je devais réussir à m’intégrer à ces humains. Durant 1 an j’ai fait la navette en Assiah et Gehenna pour finir les informations à mon maitre, restant plus ou moins solitaire pour éviter tous soupçons. Mais la 2ème année, mon point de vus à changer, en faisant des recherches sur la morts de mes parents dans la bibliothèque et dans les archives, j’ai plus découvrir que celui qui m’a élevé comme sa progéniture n’était pas ce qu’il prétendait être, que ces dire sur la mort de mes parents s’avéré fausse. Avec ce surplus d’information , j’ai pris la décision de corrompre ma missions, de l’abandonnée même , je ne souhaitais plus faire du mal à ces humains, qui grâce à eux j’ai plus découvrir ce qui était les sentiments, ces être si faible , et si mécontent de ce qu’ils sont , possèdes en réalité une force que rien ne peut vaincre cette force c’est les émotions : L’amour, l’amitié, et l’espoir cette choses qui les fonts rêvés et avancé, qui leur donne la force de vivre leur peut d’existence.

Pendant ces deux dernières années j’ai donc décidée de couper les ponts avec Gehenna. Cela fus difficile, être l’une de rare démone, enchaine pas mal de problèmes, la solitude, le rejet, le mépris. Mais ce fus mon choix je devais protéger cette race, je devais rétablir c’est ordre qui partait en lambeaux, car cette fois la guerre concerner aussi les anges, ceux-ci et les démons n’avait que faire de cette douce race inutile et imparfaite alors qu’au fond c’est peut être eux qui sont parfait et non les démons et les anges. Leur sentiments pur faisait leur force, la beauté et la maniéré dont il façonne leur paysage est magnifique et plein de bonté. Au fond je les admire, malgré leur faiblesse et leur courte vie, elle avance comme si leur destin était éternel.

Cette année fut surement la plus intéressante pour moi, grâce à mes nombreuse recherche, la vérité sur mes parents commence à apparaitre, et je sentais bien que cette vérité ne serait peut-être pas celle que j’aurais espérée entendre.
Je ne suis plus seule j’ai plus trouvé ce qu’on appelle des amis, des personnes qui sont toujours là pour toi, même si ils doivent sacrifier leur vie si fragile. Je les vois tous se préparer lentement a cette grande guerre, s’en plus d’affolement, comme s’ils connaissaient déjà le dénouement final.
Je comme aussi à m’intéressais sérieusement aux cours, des sorte d’entraiment moral, de l’apprentissage doux.
Oui cette année, la guerre va être déclenchée, une guerre encore plus sanglante que toutes celle passées. Pendant cette guerre je ferais mon possible pour protéger ceux qui mes cher, et pour accomplir mon but et ma destinée !

Ce soir comme tous les autres, je rêvassée sur mon lit, continuais mes recherches dans les livre de la bibliothèque et les documents des archives dont j’avais ‘’empruntais’’ la clef, Le temps que les autres élèves s’endorment. Ce soir-là je sortis quelques plutôt que d’habitude de ma chambres, les documents que j’avais trouvés au archives n’était pas complet, je ne pouvais attendre déjà, il me fallait trouver la suite.
Je me levai donc, pris une veste, les clefs et mes cigarettes et je pris la route du toit de l’académie, pour pouvoir me détendre un peu avant de reprendre mes recherche.
Alors que je parcourais le Hall sombre et désert, perdus dans mes pensées, j’en fus brusquement sortis quand mes sens m’indiquèrent que je n’étais pas seule à vagabondée. Je pensai en premier t’en que c’était un de ces patrouilleur qui vérifiés que nul ne soit sortir de son dortoir. Mais ça ne pouvait être un des leurs, car la personne devant moi avait une aura intrigante et inquiétante. Je poussai alors un soupir, ma calme soirée aller être foutue. Poussait par la curiosité, je m’approchai de cette personne, et pausa une main sur lui, pour lui faire comprendre de s’arrêter. À première c’était un homme, un élève aux cheveux longs attachés par un ruban. Oui nous démons avons l’avantage de pouvoir voir dans le noir. L’homme en question se détourna avec méfiances, il plissait les yeux pour pouvoir me distingué, ce qui me fis pensée que ce n’était donc pas un démon. Nous sommes restés un moment à nous fixer dans une atmosphère des plus froides et pesante.
Mon interlocuteur mis un terme à ce silence en m’adressant une phrase sur un ton des plus glacials.


- Puis-je t’aider…. inconnus ?

Un frisson me parcourus alors, c’était la première fois qu’une telle sensation s’emparait de moi. Tout en enlevant ma main de son épaule et en la posant sur ma anche, je lui répondis d’un ton sec :

- Je me prénomme Kagome Aone, je suis Hunter à l’académie. J’aller justement te poser la même question. Que fait tu à cette heure si tardive a vagabondé dans le Hall !?
Et toi, Qui es-tu ?!
* rajoutais-je en me rapprochant de lui tout en le fixant*





________________________________
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akamitsu Nitsima
Exorciste
Exorciste
avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 06/07/2012
Age : 24
Localisation : Trouve-moi.

Feuille de personnage
Niveau : 5
Vie:
2000/2000  (2000/2000)
Xp:
360/1000  (360/1000)

MessageSujet: Re: [Hall] Deux Mondes opposés | Pv Kagome Aone   Dim 5 Aoû - 19:02



Hall de Nuit
Kagome Aone & Akamitsu Nitsima



>
Le contact de sa main sur mon épaule. Elle ne savait pas qui j’étais. Elle n’aurait pas su savoir. Personne ne s’était avisé d’un tel geste. C’était là, offensant. Elle se permettait un geste que mes pairs, et même Père, n’avaient osé. Seule son ignorance la sauvait. Mes mains crispées sur la garde de mon fourreau, maitrisant ma colère sous un voile glacé, je me retournai face à cette dernière. Qui était-elle sinon une Exorciste ? Ou du moins, une Apprentie. Si tel était ce dernier cas, elle transgressait le règlement-même de son Académie. Je songeai un instant à mettre ce point en avant pour décider de me taire un long moment. J’avais finalement rompu ce pesant silence par une phrase sèche et froide. Que désirait-elle de moi à m’arrêter ?

Son échine s’était raidie à mes paroles. Comme si elle n’approuvait pas ce que je pouvais dire. Comme si mon ton cassant la dérangeait. Sa main s’était alors reculée pour se mettre à sa hanche. Déjà, son ton répondait au mien. Sec, légèrement empli d’amertumes, je la soupçonnais de me craindre. Le contact physique avait déjà que trop duré entre elle et moi, et elle avait choisi de le rompre pour une pose tout aussi affligeante. Pourtant, sa force de caractère m’avait impressionné. Sans être stupéfait, elle m’étonnait par cette répartie.

« _ Je me prénomme Kagome Aone, je suis Hunter à l’Académie. J’allais justement te poser la même question. Que fais-tu à cette heure si tardive a vagabonder dans le Hall !? »

Court silence, juste le temps de davantage la comprendre. Découvrir qui elle était sous cette pénombre. Se cachait-elle seulement volontairement ?

« _ Et toi, Qui es-tu ?! »

Elle s’était approchée de moi. Comme si elle cherchait à étendre une menace. Comme si elle se voulait elle-même menaçante. J’eus presque l’envie d’en sourire. Non pas de moqueries. Seulement car tout ceci me semblait romanesque. Elle me donnait l’impression de se donner un genre. Sa seule erreur était de ne pas connaître son interlocuteur. De cela, l’Humanité ne changerait jamais. Ignorante elle était, ignorante serait-elle à jamais. J’avais aussi senti cette pointe d’agressivité dans sa voix. De celles qui sont offensés et qui ripostent pour eux-mêmes se protéger.

J’ai longtemps choisi de ne pas lui répondre. En quoi lui servirait ce qu’elle pourrait apprendre ? Pourtant, qu’elle se soit présentée me forçait presque à faire de même. Seulement par respect et politesse que par désir de la connaître davantage. Surtout qu’au final, son agressivité m’irritait. Me détournant de sa vue pour m’asseoir sur l’un des sièges qui jouxtait les murs. Encore longtemps, je me fis silencieux. Au moment de prendre la parole, je relevai la tête en sa direction.

« _ L’on me nomme Akamitsu Nitsima. Exorciste confirmé, classe Chevalier. »

Court silence, le temps que l’information se transmette à son cerveau et l’enregistre. Je reste assis avant de reprendre.

« _ Ma présence en ces lieux ne te concerne nullement, Hunter Aone. »

Encore une fois, mon ton se fait cassant. Elle est inférieure dans la Hiérarchie de l’Ordre et même dans celle des Races. Je n’ai aucun compte à lui rendre.

« _ Quant à la tienne, je ne la crois pas nécessaire. A cette heure-ci, les étudiants sont dans leurs appartements, soit à s’occuper de leurs travaux scolaires, soit à se reposer. Nullement à traîner dans les couloirs. Je te poserai donc une seule fois ma question avant d’en référer au Directeur et à la Hiérarchie. Que fais-tu ici … Apprentie Hunter, Kagome Aone ? »




________________________________

Ma couleur : #800080

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kagome Aone
Déchu
Déchu
avatar

Messages : 255
Date d'inscription : 26/06/2012
Age : 21
Localisation : France

Feuille de personnage
Niveau : 5
Vie:
2000/2000  (2000/2000)
Xp:
920/1000  (920/1000)

MessageSujet: Re: [Hall] Deux Mondes opposés | Pv Kagome Aone   Lun 6 Aoû - 18:20




Mon interlocuteur devenait de plus en plus mystérieux, froid et sûr de lui, il dégageait une aura différente de celle des autres humains, une aura puissante et aussi angoissante, qui m’étais encore inconnus. Mon adrénaline me poussait à lui tenir tête plutôt que l’ignorais.
Cet homme me tenait tête. Il n’avait pas l’air d’apprécier le fait que j’avais posé ma mains sur son épaule, son visage se crispât tout comme sa main sur l’un de ces fourreaux, mais rien ne se passa, il garda son sang-froid. Le ton que j’avais employé avec lui, lui avait aussi déplu.
C’était sur il me prenait pour une faible, pour une simple humaine. Il continuait de chercher qui j’étais en fixant cette pénombre comme si un brin de lumière l’éclairerait.
La faible distance entre nous lui déplaisait, il partit même sur un des bancs du hall comme s’il cherchait à éviter mon regard.


Après un long moment de silence celui-ci me répondit, en me déclinant son identité et en me fixant. IL émit un temps de pause avant ça deuxième phrase, comme s’il attendait ma réaction. Une fois de plus le ton qu’il prit fut des plus cassant, presque hautains, cela me porté sur les nerfs, de voir ce prénommé Akimitsu Nitsima me prendre de haut comme s’il mettait supérieur ! Cela se voyait qu’il ne savait pas à qui il avait à faire ! Il me chercher et voulait jouer un fort tout en m’ignorant, alors que c’est lui qui avait était sur mon passage.

Sa dernière phrase m’acheva :

- (...) À cette heure-ci, les étudiants sont dans leurs appartements, soit à s’occuper de leurs travaux scolaires, soit à se reposer. Nullement à traîner dans les couloirs. Je te poserai donc une seule fois ma question avant d’en référer au Directeur et à la Hiérarchie. Que fais-tu ici … Apprentie Hunter, Kagome Aone ?

J’hésité entre éclater de rire, et lui taper dessus, pour qu’il redescende un peu sur terre.
Je ne plus m’empêchais de lâcher un petit ricanement, un rire de moquerie et à la fois d’énervement. Je m’approchai une fois de plus lui, en lui faisant face, en le fixant. Je pris un air sérieux et lui adressa quelques phrase à mon tour sur un ton cassant, et froid.


- Me prend tu pour une novice pour me parler de cette maniéré, sache que tu n’es pas le seul élève confirmé ici, je le suis tout autant que toi Nitsima. Et tu n’as pas passait l’Age d’aller rapporter au directeur, qu’une élève se balade le soir ! Sache que de tout façon j’ai l’accord de celui !

Emportais par l’énervement, tout en gardant le contrôle de mon aura, je ne pouvais le laissé me dominer. Je m’accroupis alors à son hauteur, en le fixant dans les yeux, avant de lui adresser quelques dernière parole :

- Tu souhaites vraiment connaitre la raison de ma présence Chevalier ? Je parcoure le lycée le soir car je même quelque recherche personnelle, et pour avoir plus de tranquillité, je fais cela le soir quand tous dorment !

Au moment où je voulus me relevais (car oui être accroupis n’est pas des plus pratique pour faire face un quelqu’un) Mon trousseaux de clefs, contenant celle des archives, de la bibliothèque (clef que je ne devrais pas avoir en ma possession) et bien d’autre, tomba de mes poches pour atterrir au pied de mon interlocuteur....






________________________________
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akamitsu Nitsima
Exorciste
Exorciste
avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 06/07/2012
Age : 24
Localisation : Trouve-moi.

Feuille de personnage
Niveau : 5
Vie:
2000/2000  (2000/2000)
Xp:
360/1000  (360/1000)

MessageSujet: Re: [Hall] Deux Mondes opposés | Pv Kagome Aone   Lun 6 Aoû - 20:03



Défi d'une Première Nuit
Kagome Aone & Akamitsu Nitsima



>
Mes quelques répliques avaient atteint son ego. Au vu de sa réaction qui suivit mes paroles glaçantes, elle n’avait pas plus apprécié que moi son offense physique. Elle s’était mise subitement à rire. Comme si elle se moquait de mes mots. Comme si elle se fichait de mes considérations. Pourtant, je sentais là son agacement. Elle perdait déjà le contrôle de son sang-froid. Pourtant, je sentais là que c’était seulement le début de notre affrontement. Mais, je me questionnais. En tant que Séraphin de l’Orgueil, je m’étais souvent demandé comment éradiquer ce dernier et d’où il naissait. Peut-être serait-elle un bon sujet d’étude ? Je soupirai en mon for intérieur. Si ma déduction était correcte, elle était de celle qui se pensait importante. Ne me manquait donc que la source même de cet ego qui ne lui allait pas. Impossible dans ces conditions de le découvrir. Je devais me contenter de quelques suppositions et hypothèses.

Que cherchait-elle ? Qu’essayait-elle vainement sinon m’agacer, m’irriter ? De nouveau, elle s’était rapprochée pour me répondre. A ceci près qu’en se tournant dans ma nouvelle direction, son visage était à demi-éclairé. Ainsi, je pouvais me la décrire partiellement. Cheveux bruns, comme une majorité de la population d’Assiah, ses yeux trahissaient une étrangeté. Rouge sang. Qui aurait pu inoculer la frayeur dans un être moins endurci. Le silence s’était jusqu’à son approche à ma hauteur. Qu’essayait-elle ? Pourquoi un tel rapport physique ? Se voulait-elle plus forte ainsi, proche de moi, plus menaçante qu’elle le pensait elle-même ? Ou, au contraire, cherchait-elle un quelconque réconfort ? Elle m’intriguait par son comportement. Elle était animée de la flamme de violence et de l’agressivité et me semblait en même temps déroutée par ma présence.

«_ Me prends-tu pour une novice pour me parler de cette manière ? Saches que tu n’es pas le seul élève confirmé ici, je le suis tout autant que toi Nitsima. Et tu n’as pas passé l’Âge d’aller rapporter au directeur, qu’une élève se balade le soir ? Sache que de toute façon j’ai l’accord de celui-ci ! »

Elle s’était montrée des plus cassantes, comme si encore une fois, elle cherchait à m’offusquer, à faire en sorte que je la détesterais. Au final, elle se ridiculisait seulement. Elle se rendait minable à se prendre pour supérieur à un Ange. Mais elle ne savait pas. Elle était ignorante. Et son ignorance ne la rendait que plus idiote. Un instant, je fus pris de compassion et de pitié pour cette Humaine à l’esprit trop fermé. Déjà, mon jugement sur elle se faisait. Trop emportée, elle se condamnerait seule. Sa franchise et son comportement l’isolerait lentement. Si elle se croyait encore bien entourée, ce n’était là qu’une question de temps. De tout temps, cela s’était passé ainsi. Ceux qui ne se taisaient pas tombaient brutalement. Amené par son impétuosité et son manque de sang-froid, elle se ferait de nombreux ennemis. Son orgueil achèverait sa solitude.

« _ Tu souhaites vraiment connaitre la raison de ma présence Chevalier ? Je parcours le lycée le soir car je mène quelques recherches personnelles, et pour avoir plus de tranquillité, je fais cela le soir quand tous dorment ! »

Elle parlait plus que nécessaire et cherchait davantage à s’expliquer, à se trouver une raison, que réellement me parler. De plus, ses raisons ne m’intéressaient pas. Surtout que quelques recherches pouvaient se faire au milieu de la bibliothèque, au milieu de la journée, où le silence était obligatoire. Fronçant les sourcils devant mon questionnement, je finis par découvrir ses clefs, étendues au sol. Les prenant par un doigt, les lui montrant à son nez, je disparus un instant de son champ de vision pour réapparaître derrière elle, l’une de mes lames sous sa gorge. Silencieux, dos contre son dos, je tenais fermement mon sabre contre son cou. Un mouvement et elle s’éraflait.

« _ Une élève qui se permet quelques recherches alors que la nuit est avancée ? Sais-tu que ce n’est guère crédible ? »

Un instant, je soupire, glissant son trousseau dans l’une de ses poches, tandis que je pris la peine de dégainer ma seconde arme, le pointant sur son flanc.

« _ J’éviterais les mouvements si j’étais toi … Kagome … »

Resserrant mon étreinte sur chaque garde, je repris d’un ton plus froid encore que je ne l’avais été en présence d’un Humain. Son grand air m’agaçait. Je n’étais pas venu pour elle. Pourtant, j’étais là coincé avec une Exorciste à l’orgueil mal placé.

« _ Tu ne connais rien de moi et je m’en méfierai. »

Encore un silence, juste le temps qu’elle assimile et que je vérifie les alentours. Je ne voulais pas être dérangé dans cette position plus qu’inconfortable. Je menaçai, après tout, une possible collègue et cela aurait été mal vu.

« _ Et ne me sors pas le refrain que je n’en sais pas plus sur toi. Ton comportement en dit déjà assez long. »




________________________________

Ma couleur : #800080

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kagome Aone
Déchu
Déchu
avatar

Messages : 255
Date d'inscription : 26/06/2012
Age : 21
Localisation : France

Feuille de personnage
Niveau : 5
Vie:
2000/2000  (2000/2000)
Xp:
920/1000  (920/1000)

MessageSujet: Re: [Hall] Deux Mondes opposés | Pv Kagome Aone   Mar 7 Aoû - 19:37




La situation n’était plus vraiment à mon avantage, avoir cette sorte de confrontation, de nuit dans le hall de l’académie, n’était pas vraiment confortable.
Nitsima cette homme pensent tout savoir de moi, me prenant pour idiote, fronçait les sourcils devant mon dialogue, quelque choses le tracasser. Après un bref instant de silence, il remarqua mon trousseau au sol, les prit et les remuant sous mon nez, comme pour me narguer, comme le ferais un enfant ayant piqué le jouet de son camarade. Pendant un court instant je fus distraite, je fixais mes clefs, ce chevalier disparut soudainement de mon champ de vision, il fit un petit tour de passe-passe pour se dérober.


En l’espace de moins d’une seconde, j’avais perdus ma concentration absorber par mes clefs, et celui-ci c’était retrouver derrière moi. Alors que je m’apprêtais à me retourner je sentis le frôlement de sa lame contre ma nuque. Je devais avouer que celui-ci était plutôt rapide.
Il me sortir ensuite deux questions revenant sur mes propos, reprenant son ton arrogant et hautain, disant que la raison de ma présence n’était guère valable.


- Une élève qui se permet quelques recherches alors que la nuit est avancée ? Sais-tu que ce n’est guère crédible ?

Cet exorciste si sûr de lui commençait vraiment à m’énerver, jouer avec lui n’était plus d’aucune utilité, je devais le remettre à place. Avant que je ne puisse renchérir, il poussa un soupir avant de me glisser mon trousseau de clefs dans l’une de mes poches et posa le bout de la lame de sa deuxième épée sur mon flan, de sorte à créer une sorte d’entrave. Cela le rassurait peut être.
Il rajouta alors d’un ton plus froid :

- Tu ne connais rien de moi et je m’en méfierai.

De quel droit se permettait il de me donner se conseil, comme s’il se soucié de moi !
Il pensait que je ne savais rien de lui, mais si mes doutes son juste j’en connaissais beaucoup plus qu’il ne pouvait l’imaginer, c’était plutôt lui qui ne savais rien de moi. D’ailleurs il me conseilla de ne pas lui sortir cette dernière phrase, mon comportement me trahissait d’après ces propos !
Après avoir lâché un autre ricanement, je rajoutai quelques phrases, sur un ton vraiment sérieux et froid, je ne jouer plus, j’allais passer aux choses sérieuse à présent.


- *Rire* … Nous sommes là dans une position fort inconfortable, pouvant amener a de fâcheux quiproquos, n’es pas ? Pense tu me maîtriser et me tenir entravé, jusqu’à ce que je te surplis ?... Que dirais tu d’arrêter de jouer ces rôles et de passer aux choses sérieuse…

Sur ces mots je me décalai légèrement de sorte que sa lame se trouvant sur mon flan m’effleure, je devais confirmer mes doutes !
Au moment où la pointe de sa lame entailla m’a peau, une légère décharge suivit d’une sensation de brulure, empoignèrent ma chair. On put apercevoir une légère étincèle sombre. Mes doutes ce confirmèrent alors, tous ces sensations ressentit lors de son contacte, cette aura inquiétante qui l’entourait, n’était que les signaux que mes sens démoniaques me prévenant qu’il était l’ennemis de ma race.
J’aurais plus me servir de cette information, pour le distraire et en profitais pour me dégager de son étreinte, mais je ne pouvant le laisser avec l’idée de tout savoir de moi. Le savoir satisfait me rendrait malade.
J’utilisai alors ma capacité à me « téléporter » dans l’ombre, même si cela aller démasquer l’identité de ma race. En une fraction de seconde je disparus, pour réapparaitre face au dos de mon adversaire, qui c’était retourné avant ma réapparition, je pris alors ma lame qui, grâce au peu de mon sang qui avait coulé à son extrémité, se retrouva entourait de flamme noir, que je déposai dans son dos à l’endroit où serait dissimulé ses ailes.
Je poussai un soupir avant d’ajouter sur un ton sérieux et calme :


- Tu vois Akamitsu tes pensées à mon sujet étaient fausses, je suis loin d’idiote, et je sais jouer quand il le faut ! Je dois un certain respect et reconnaitre que tu es doué. Mais ne sous-estime jamais ton adversaire, ce n’est pas par ce que je suis d’une race dîtes inférieure que tu dois me traiter comme-t-elle ! La guerre ne fait que commencer Ange !

Sur ces mots j’enlevais ma lame de son dos, où ses vêtements et légèrement sa peau avaient des traces de légères brûlures. Je sentis comme une frustration chez lui… Je lui tournai le dos une main sur son flanc, et mon trousseau dans l’autre. Je m’avançai près des grand vitre du hall et leva la tête en direction du ciel...






________________________________
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Hall] Deux Mondes opposés | Pv Kagome Aone   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Hall] Deux Mondes opposés | Pv Kagome Aone

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Glace Cendrée, le coeur déchiré par deux mondes
» Deux caractères opposés [PV]
» Les marques bleues : deux mondes différents
» Le choc de deux avis opposés. [Rolanda]
» Quand deux mondes s'entrechoquent !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'Assiah :: L'académie de la Croix-Vraie :: Le Hall-